Notre coffre au trésor

Notre mission
Content

L'induit Bosch

Bosch Anker

Premier chercheur chez Bosch

Lorsque Gottlob Honold débuta dans l'entreprise en 1901, il était le premier chercheur et développeur au sein de l'organisation - et un facteur de réussite pour la jeune entreprise : un allumage magnéto avec bougies d'allumage, un éclairage électrique pour les automobiles, et même un avertisseur de pression des pneumatiques sont sortis du laboratoire d'idées de Gottlob Honold. Pas étonnant donc qu'il dirigeait dès 1903 le "Bureau technique" avec cinq collaborateurs. Jusqu'à sa disparition précoce en 1923, il développa avec ses collaborateurs toutes les innovations importantes de Bosch pour l'automobile jusqu'à leur fabrication en série.

Une commande particulière

A l'automne 1918, Honold se consacra en outre à une tâche qui n'avait rien à voir avec l'automobile : le développement d'une nouvelle marque figurative pour l'entreprise, dont il présenta la première ébauche en novembre. Il s'agissait en fait d'une mesure engendrée par une situation plutôt embarrassante, étant donné que l'ancien logo, le "diable rouge" avait été banni suite aux expropriations des biens de Bosch aux Etats-Unis après la Première Guerre Mondiale. Il fut interdit à Bosch d'utiliser le "diable" dans certains cas.

Un nouveau logo devait donc être créé, quelque chose de simple, mais clair. Honold réalisa ce qui lui paraissait le plus simple : il dessina le cœur du principal produit Bosch avec un allumage par magnéto, l'"induit entouré d'un cercle". Il dessina cependant uniquement l'essentiel, c'est-à-dire qu'il traça quelques traits, une sorte de croquis en coupe sans détails comme le bobinage en cuivre ou la douille qui entoure l'induit.

Un logo provisoire intemporel

Un graphiste contemporain n'aurait pas fait mieux, et n'aurait pas pu rester si classique : l'induit entouré d'un cercle reste aujourd'hui la marque figurative de Bosch, quasiment 100 ans après son ébauche, bien que la nouvelle marque figurative n'ait été créée à l'époque qu'à titre provisoire.


Un lettrage

Bosch Pinselschrift

Le lettrage Bosch en caractères d'écriture au pinceau

Le lettrage en caractères d'écriture au pinceau a été pour la première fois présenté et utilisé en 1921 lorsque l'entreprise a introduit la nouvelle marque déposée "Induit entouré d'un cercle" et la nouvelle marque verbale "ROBERT BOSCH" pour la désignation de l'ensemble des produits. Dans le magazine "Bosch Zünder", cette décision est justifiée de la manière suivante : "Nous avons été obligé de nous servir de ces nouvelles désignations afin de fournir à nos clients la garantie qu'ils reçoivent vraiment nos produits Bosch d'origine de Stuttgart, comparés aux imitations de moindre qualité et fabriquées dans des usines étrangères qui s'étaient prises le droit de se servir de nos anciennes désignations pendant la guerre." (BZ 1922/6, p. 136)

Le département publicitaire fût chargé de faire connaître la nouvelle marque figurative et verbale le plus largement possible et eu pour cela recours à différents moyens publicitaires - annonces, affiches, suppléments etc. Dès septembre 1921, des annonces furent passées dans les journaux. Les propositions de ces annonces provenaient de l'artiste dessinateur d'affiches renommé Lucian Bernhard.

L'annonce montre "le mot "Bosch" dans une police d'écriture sophistiquée sur l'encadrement et qui forme le pourtour de la marque figurative et textuelle" (BZ 1922/6, p. 137) - les nouveaux caractères d'écriture au pinceau sont maintenant publics. L'annonce fut passée des millions de fois et publiée en treize langues dans tous les quotidiens et journaux spécialisés nationaux et internationaux de renom, et c'est ainsi que "le nom Robert Bosch fut remis au premier plan". (BZ 1922/6, p. 137)

La véritable heure de naissance des caractères d'écriture au pinceau de Bosch se situe cependant quelques années auparavant. L'"éclairage Bosch" (avec alternateur, batterie, projecteur et régulateur) fut commercialisé en 1913 et, la même année, Lucian Bernhard présenta l'ébauche de l'affichage publicitaire correspondante.

Comme indiqué dans la publication "Bosch Zünder" en 1922, ce lettrage "Bosch" devait à l'avenir être la marque de toute expression publicitaire de Bosch (BZ 1922/6, p. 137)

Les caractères d'écriture pour la marque "Bosch" furent utilisés dans les situations les plus diverses au cours des années suivantes - pour des inscriptions sur des bâtiments de vente Bosch et diverses autres constructions, sur des véhicules, des banderoles, comme partie du logo de service Bosch au niveau mondial ainsi que sur des publicités imprimées.

Après 1950, la police d'écriture en lettres capitales parallèlement utilisée gagna en importance et remplaça finalement complètement les caractères d'écriture au pinceau au milieu des années 50.

(voir les normes N41 1950/1953, 1 042 010)

 
 

Ce site nécessite permis d'utiliser toutes les fonctionnalités de cette page cookies. S'il vous plaît activer les cookies et recharger cette page à nouveau.

Ce site utilise des cookies pour des raisons de fonctionnalité, de confort, et de statistiques. Vous pouvez modifier ce paramètre à tout moment en cliquant sur "changer les réglages". Si vous consentez à l’utilisation de cookies, cliquez sur "oui, je suis d'accord".